.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [RAPPORT DE MISSION] La Grande Carcasse

Aller en bas 
AuteurMessage
Krarhögi Hurle Tempête
Maître de Guilde
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 02/10/2015
Age : 26
Grade : Maître de Guilde

MessageSujet: [RAPPORT DE MISSION] La Grande Carcasse   Jeu 2 Mar - 11:17

Rapport de Mission du 60 Zéphyr 1 330 ApE :
Affaire de La Grande Carcasse





COMMANDITAIRE :
Ordre des Séraphins de Kryte.

OBJET DE MISSION :
Organisation d'une battue.
Deux jeunes filles disparues.
-- > Forêt de la Grande Carcasse.

MEMBRES DE L'ORDRE PRÉSENTS :
   • Krarhögi Hurle Tempête.
   • Oswald "Calibre" Tark.
   • Corbo du Cycle Nocturne.
   • Eyja Igvendöttir.
   • Wrlikx.


PRIME :
10 pièces d'or.




Rappel des évènements :

Une fois sur place, notre groupe s'est directement enfoncé au cœur de la forêt. La nuit était noire comme un abîme, et notre vue amoindrie de façon conséquente. J'ouvrais la marche, la recrue Wriks, combattant asura, la fermait. La recrue Oswald Tark, tireur humain, nous suivait de loin pour nous couvrir, à l'aide de son équipement de vision nocturne et de son fusil sniper.

Après à peine quelques pas, j'ai pu retracer une odeur humaine qui nous a conduits jusqu'à une mare, en plein centre d'une clairière. Sa profondeur, impressionnante, reste inconnue. L'odeur s'arrêtait nette dans l'eau putride.
La recrue Eyja Igvendöttir, combattante norne, ainsi que la recrue Wrlilx, combattant asura, se sont portés volontaires afin de plonger dans la mare pour l'explorer, tandis que la recrue Corbo du Cycle Nocturne, combattante sylvari ainsi que moi-même, nous chargions de sécuriser la zone en attendant leur retour, Oswald assurant toujours nos arrières à distance.

Après quelques minutes d'attente, les sons environnants se sont évanouis peu à peu. Corbo et moi-même avons été aveuglées par une forte lumière en provenance d'un buisson, qui a duré quelques secondes. De nouveau en pleine possession de nos sens, nous nous sommes rendus compte qu'Eyja ainsi que Wrlilx venaient de réapparaître juste à côté de nous.
Oswald s'est chargé de leur administrer un tir tranquillisant en réaction à leur comportement étrange. Il nous a expliqué après coup que les deux recrues avaient avancé d'un pas mécanique, du buisson aveuglant jusqu'à notre position, comme hypnotisés.
Wrlilx, à cause d'une mauvaise réaction au produit soporifique, est resté hors-jeu pour tout le reste de la mission. Eyja, quant à elle, s'est réveillée après trois minutes, désorientée. Elle nous a fait un rapide compte rendu de ce qui s'était passé dans la mare : un bruit mécanique, un mouvement de poussière, puis plus rien. Selon ses souvenirs, elle n'a fait que réapparaître à côté de nous, et non pas au niveau du buisson. Une légère perte de mémoire.

Suite à cela, après avoir convenu d'une phrase codée entre nous, Corbo et Eyja sont restées près de la mare pour sécuriser la zone. Oswald et moi-même sommes partis en éclaireurs. Nous sommes arrivés sur les vestiges d'un campement, avec une tente qui semblait avoir été lacérée de toutes parts. C'est là que nous avons découvert les corps des deux jeunes filles disparues, dans une mise en scène macabre.
Elles étaient toutes les deux pendues à un arbre par leurs tripes. L'humaine avait été dépouillée de ses organes internes, et la norn avait le crâne découpé, une moitié de visage en moins, ainsi qu'une absence de cheveux notables. Les boyaux des jeunes filles étaient dispensées sur les branches, pareilles à des décorations. Évènement étrange, les sons environnements se sont de nouveau tus à cet instant précis, même le bruit du vent.

Oswald et moi-même sommes revenus sur nos pas, dans une posture défensive, dos à dos. Nous avons enfin rejoint les autres, avant d'avoir une étrange absence collective. Aucun d'entre nous ne se souvenait de la phrase codée que nous avions établie, et en fouillant dans mes affaires, j'ai réalisé qu'il me manquait une grenade givrante ainsi qu'un drone miniaturisé de reconnaissance. J'ai également senti deux odeurs distinctes qui semblaient fuir de la forêt. L'une des odeurs était humaine, l'autre indescriptible.

Nous avons décidé de mettre un terme à la mission, la battue de sauvetage n'étant plus d'actualité.




Quartier Général des Séraphins :

Tandis que mes camarades se sont remis en route vers la Caverne, je me suis chargée de faire un rapport détaillé au Quartier Général des Séraphins au Promontoire Divin. J'ai fait mon exposé à un garde de nuit, qui semblait en proie à une fatigue manifeste. Il m'a écoutée, légèrement surpris, puis m'a simplement payée sans plus de fioritures.

Chose étrange, il a ensuite ouvert un tiroir débordant de dizaines de dossiers, tous portant sur des disparitions de jeunes filles norns et humaines. Le garde m'a donc affirmé que ces disparitions sévissaient en masse depuis un mois, et que la garde n'envoyait personne sur place, ce que j'ai trouvé très curieux.
Il m'a aussi informée que ces derniers jours, les soldats passaient leur temps à vider des casiers remplis d'affaires qui semblaient être à l'abandon, ou ne pas servir. Il m'a affirmé penser qu'il s'agissait de simples tenues de rechange.

La garde n'a aucune piste en ce qui concerne ces disparitions, aussi nombreuses soient-elles.
C'est toutes les informations que nous avons en notre possession pour le moment.





Le rapport est signé d'une griffe trempée dans de l'encre.
Supérieur en charge : Krarhögi Hurle Tempête.

_________________


Dernière édition par Krarhögi Hurle Tempête le Jeu 2 Mar - 18:23, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordre-de-nahar.forumactif.org
Myrwënn
Quartier-Maître
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 24
Grade : Eyja - Eïdenn IG

MessageSujet: Re: [RAPPORT DE MISSION] La Grande Carcasse   Jeu 2 Mar - 12:08

[HRP] : VOTRE ATTENTION S'IL VOUS PLAIT. LA DIRECTION NE SAURAIT ÊTRE TENUE POUR RESPONSABLE DES ÉVENTUELS EFFETS SECONDAIRES QUI SUIVENT: yeux qui fondent, cerveau qui fuit, saignements oculaires et auriculaires, nausées. A VOS RISQUES ET PÉRILS ~ ♥




[Une écriture approximative, en bâton, pas assurée.]

On est arrivéent au vilage. On a faient un détour pour rien, parce qu'au final on sais rendu directemen au koeur de la forêt. Ses con qand on i pensse. On a perduent du tens pour rien.

La Cornu a senti un truk. Une odeur d'umain qui a mené dan une putain de mar. J'ai trouvé une lenterne je sai pa ou, et j'ai plonjé avec le pti truk.
*Son écriture semble plus brute. Elle a l'air un peu frustrée à ce moment*.
On a vu de la poussiaire et on a entenduent un brui méquanique. Et pui on ses retrouver derière le groupe. La j'ai étai piquer et je me sui révéyaie sur les époles de Krar. Le pti truk dormai encor.

On ses séparers. Callibre et Krar son partient devan. Je sui rester a survéyer la mar avec le légum. Ses rien passer. On avé une frase. Je me souvien plu laquel. Quan il sont revenuent, il on vuent les piçeuze morte en guirlandes sur les arbre.

La Cornu a senti un truk encor apré avoir vu quel a perdu une grennade. Elle a écri sur son guant et on est partient voir les guardes. Pa de baston.

_________________
Slrp Slrp Slrp ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordre-de-nahar.forumactif.org
Myrwënn
Quartier-Maître
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 24
Grade : Eyja - Eïdenn IG

MessageSujet: Rapport Eïdenn Ross -   Jeu 2 Mar - 17:15

Rapport du 61 Zéphyr 1 330 ApE : "La Grande Carcasse" -
Je précise que je n'ai participé qu'au débriefing.


Commanditaire :

L'ordre des Séraphins.


Participants :

• Mission:
- Krarhögi Hurle-Tempête
- Oswald Tark, dit "Calibre"
- Wrlikx
- Corbo du Cycle Nocturne
- Eyja Igvendottir

• Débriefing:
- Krarhögi Hurle-Tempête
- Oswald Tark, dit "Calibre"
- Sylberin Nocterness
- Eïdenn Ross


Calibre est venu à ma rencontre au milieu de la nuit à peine rentré de mission. L'affaire ayant l'air assez urgente, je l'ai accueilli. Il m'a demandé de lire le contrat à voix haute. Je me suis exécutée, mais quelque chose semblait le travailler de plus belle.

Nous avons été vite rejoins par Sylberin, puis par Krarhögi,qui avait quant à elle, l'air tout aussi perturbée que Calibre. Elle avait noté sur son gant une petite listes de mots. "Filles mortes, hypnose, grenade, départ". Calibre a également demandé à Sylberin de lire le contrat à voix haute.

Les deux participants à la mission nous ont expliqués que l'équipe s'est rendue au cœur de la forêt, suivant une piste flairée par Krarhögi. Une odeur humaine, d'après ses dires. Icelle piste menait à une mare, peu étendue, mais très profonde. Calibre est resté en arrière pour couvrir le groupe. Eyja et Wrlikx se sont portés volontaires pour plonger en éclaireur dans ces eaux. Calibre relate un aveuglement de l'équipe restée à terre, hormis lui. Krarhögi confirme. Mais ils sont incapables de déterminer combien de temps cet état de fait à duré.

Pendant ce temps, La norne et l'asura se sont retrouvé à l'arrière du groupe, on-ne-sait-comment. Après un bref rapport de ceux-ci informant d'un manque de visibilité évident sous l'eau - poussière - et de la perception d'un bruit mécanique, Calibre a jugé bon de les neutraliser grâce à des soporifiques, dose asura. L'hypothèse de l'hypnose est avancée, les deux volontaires à la plongée ne sachant même pas comment ils se sont sortis de l'eau.

Une fois qu'Eyja revenue à elle -L'asura est resté inconscient du fait d'une réaction inattendue-, une astuce est mise en place par Calibre : Une phrase-code censée avertir de l'état hypnotique ou non d'un des membres de l'équipe. Krarhögi et le tireur partent en éclaireur plus avant dans les bois, pendant que Corbo et Eyja gardent un oeil sur la mare. Les éclaireurs découvrent le spectacle macabre des disparues éventrées, pendues avec leur propres tripes. Des organes avaient visiblement été prélevés à l'humaine, ainsi qu'une partie du visage de la norne. Ils notent également la présence d'une tente déchirée.

A leur retour, la phrase-code a servi pour montrer patte-blanche, mais malheureusement, personne n'est en mesure de se souvenir de cette phrase à l'heure actuelle. Problème d'amnésie soulevé. Une autre astuce semblable a été mise en place : chacun son propre mot-code. Krarhögi choisit "Omega", Calibre "Alpha". J'ignore à l'heure actuelle les mot-clef définis par les autres.

Les protagonistes se rappellent ensuite d'un fait déroutant : Tous regardent dans la même direction, et Calibre vise un arbre, à hauteur humaine. Ils ne se souviennent pas d'avoir été alertés par quoi que ce soit. Troublé, Calibre décide de vérifier ses munitions, et se trouve surpris d'avoir chargé son arme avec des balles soporifiques, se souvenant clairement d'avoir changé de chargeur pour des munitions à tête perforante. Sur ce doute, Krarhögi vérifie à son tour son équipement : Manque une grenade - Givrante, précise-t-elle - et un drone.

Un bruit alerte le groupe, accompagné d'odeurs en provenance de l'entrée de la forêt : l'une étant déterminée comme humaine par Krarhögi, l'autre inconnue. L'ambiance se faisant pesante, la chef d'équipe a pris l'initiative de noter les mots cités précédemment par crainte de les oublier.

L'extraction de la zone s'est déroulé sans incident. Un rapport a pu être fait auprès des Séraphins, mais là encore, leur comportement a troublé notre équipe. Une séparation à eu lieu : Krarhögi allant récupérer la prime au quartier général des Séraphins, Calibre venant à ma rencontre, et les autres vaquant à leur activités. Notre charr apprend que ces disparitions ont eu lieu en masse depuis un mois, sans piste de la part du corps armé.


Reste l'amnésie à surveiller. J'ai bien peur qu'elle soit rétrograde. Je propose de questionner régulièrement sur les rapports rédigés pour surveiller la perte éventuelle de mémoire. Celle à long terme semble intacte.

Des problématiques subsistent néanmoins : Pourquoi les jeunes femmes se rendent-elle dans ces bois? Qu'est-ce qui cause l'amnésie? Et l'hypnose? Qu'est-ce qui produit ce bruit mécanique? Que s'est-il passé durant leur absences? Sylberin voit un rapprochement avec Mirasen dans ces faits. Un rapprochement avec un norn chaman est à envisager pour peut-être dégager une piste.

Eïdenn Ross -

_________________
Slrp Slrp Slrp ♥️


Dernière édition par Myrwënn le Lun 20 Mar - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordre-de-nahar.forumactif.org
Oswald Calibre Tark
Camarade
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/01/2017
Age : 27

MessageSujet: Re: [RAPPORT DE MISSION] La Grande Carcasse   Ven 3 Mar - 14:11

Rapport du 62 Zéphyr 1 330 ApE : "La Grande Carcasse" -

Participants :
- Oswald "Calibre" Tark

Je suis partis à la rencontre d'Alberthol, Norn contacté par Sylberin afin de mettre au clair ces incohérences dans nos esprits.
Nous nous sommes retrouvés à Hoelbrak, sur un petit îlot du lac gelé à l'ouest de la ville.

Après une brève explication des symptômes, Alberthol a sondé mon esprit.
Selon lui, nous avons rapporté un Parasite qui Habite dans nos pensées et tout serai Lié à la mare de la forêt, dans la clairière, où réside depuis longtemps quelque chose qui n'est pas un monstre.

Nous ETIONS accompagnés par une septième personne, mais elle lui est apparue comme un linceul d'ombre.

Alors qu'il fouillait plus loin, il m'a repoussé, et Alberthol a explosé. Lorsque j'ai cligné des yeux, il n'y avait rien. Que la neige immaculée.

- Calibre.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RAPPORT DE MISSION] La Grande Carcasse   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RAPPORT DE MISSION] La Grande Carcasse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport de mission : FBI of California
» Démission de la police nationale
» Vidéo Grande Bataille Warhammer
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» Rapport entrainement

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
. :: RP :: Rapports de Missions.-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: