.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [RAPPORT DE MISSION] SUR LES PISTES D'UNE ECHARDE.

Aller en bas 
AuteurMessage
Ignatius Archibald
Camarade
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 15/02/2017

MessageSujet: [RAPPORT DE MISSION] SUR LES PISTES D'UNE ECHARDE.   Sam 18 Mar - 14:18


AFFAIRE : DISPARITION DE MADEMOISELLE
LORNA LUTKAR.





Cf : Sur les pistes d'une écharde.





DATE : 76 Zephyr 1330 ApE


PARTICIPANTS :
Oswald Tark, dit « Calibre ».
Eïdenn Ross.
Absinthe Lindon.
Ignatius Archibald.


I/ Le commencement, mise en situation:

Tout a commencé le 66 Zephyr 1330 ApE à la taverne « le Turaï », quartier d'Ossa au Promontoire Divin. Alors qu'il allait boire un verre et essayer de trouver un coin tranquille pour écrire, Ignatius retrouva au comptoir son amie et collègue Lorna Lutkar. Le visage de la demoiselle était tout d'abord surpris puis enchanté de voir celui du trentenaire. Le jeune homme, maniant avec professionnalisme ses dons d'envoûteur spécialiste en psycho-mancie, remarqua une grande tristesse mais aussi de la colère tourmentant sa collègue. Il entreprit donc de détendre l'atmosphère afin que la demoiselle passe un bon moment en sa compagnie. Il la complimentait, toujours aussi souriant et bienveillant tout en buvant un verre avec la demoiselle.

Au fil de la conversation, Ignatius comprit que Lorna Lutkar n'était pas là par loisir, elle posait des questions à monsieur le tavernier Agon Lurten sur une dite « Maison de charme » se trouvant dans le quartier. Ignatius écoutait la conversation et sentit son amie cherchant à dissimuler des inquiétudes. Ses questions n'avaient rien d'anodin, le trentenaire comprit qu'elle cherchait des informations. En prenant part à la conversation qu'entretenait Agon et Lorna, il prit connaissance des « Trésors de Lulu », une maison de passe de luxe et de sa gérante. L'intérêt de Lorna était visible , ses yeux étaient pétillants et elle semblait noter ses informations dans sa mémoire même si les informations que lui donnaient le tavernier semblaient banales et sans intérêt.  

Une fois « l'interrogatoire » d'Agon terminé, Ignatius essaya de comprendre ce que la jeune nymphe cherchait à savoir sur les « Lulus ». Elle lui répondit que c'était une histoire personnelle et qu'elle ne voulait impliquer personne dans cette sombre histoire. Il n'en fallut pas plus pour qu'Ignatius se mette en tête de l'aider, même si elle ne le voulait pas. Lorna quitta les lieux avec des sentiments de tristesse et de rage mais aussi avec de forts sentiments de détermination. Ignatius se hâta à retrouver ses appartements, prépara son sac de voyage. Lorsqu'il revint au Promontoire Divin, il ne retrouva aucune trace de Lorna Lutkar, pas le moindre signe de sa présence, ni même dans les têtes des habitants.


II/ Pré-enquête faite par Ignatius Archibald :

Cette disparition a réveillé en moi beaucoup d'inquiétude. Je ne la connaissais pas vraiment, mais le vide que son absence a causé au sein de la Caverne, notre lieu de résidence, m'a poussé à continuer mon enquête au sein du Promontoire Divin, capitale humaine. 72 Zephyr 1330 ApE, me voilà en route vers cette ville de fastes et d'ostentation. J'ai décidé de repartir du point où tout à commencer : Le Turaï au Quartier d'Ossa. Agon Lurten ne s'y trouvait pas. J'ai commandé un thé et commencé à patienter avant de me faire accoster par une petite Asura toute blanche aux cheveux parfaitement coiffés et à la couleur psychédélique. Elle m'a comparé à l'une de ses connaissance, un prostitué travaillant dans le quartier. Mon intérêt était total, faisant le lien avec la maison de passe dont Agon et lorna avaient parlé à ma dernière visite. J'ai demandé le nom de la maison à la petite Asura, elle m'a donné un nom approximatif « Les perles de Lulu », « Les fleurs de Lulu », je ne sais plus vraiment. Mais je me souvenais que la maison de passe que Lorna avait évoqué se nommait « Les Trésors de Lulu ». J'ai demandé à la petite Asura de me montrer l'endroit où se trouvait cette maison, bien décidé à chercher des indices qui prouveraient le passage de ma collègue près de cet endroit.

La petite Asura dont j'ai oublié le nom m'a indiqué l'emplacement de la maison, elle m'a même accompagné jusqu'à elle. Après l'avoir remercié, j'ai commencé à inspecter les alentours de la maison, faisant le tour de celle-ci pour trouver des indices. Près de l'entrée, il y avait un chariot, une petite étale de pommes. Sous celle-ci j'ai découvert le cache-oeil, le bandeau que Lorna portait lors de notre dernière rencontre au Turaï. Elle était donc passée par ici suite à notre dernière discussion, cela ne faisait aucun doute.Il n'y avait pas d'autre indices de plus près de la maison. J'ai donc entrepris de questionner les personnes à l'intérieur. J'ai frappé à la porte, prenant une attitude nonchalante, avenante et détendue.

Une charmante demoiselle, une employée de la maison m'a ouvert. Son nom : Lulu l'Ingénue. Elle était de taille moyenne, le teint pâle aux sous-teintes rosées, les cheveux d'un rouge vif tenus en queue de cheval bouclé avec un joli ruban. Je ne suis pas passé par quatre chemins, l'inquiétude pour Lorna prenant sans doute le dessus sur l'envie de jouer un petit jeu de rôle. Je me suis présenté et ai demandé des renseignements à la jeune femme. Elle a répondu avec calme à mes questions, j'ai pu apprendre que Lorna était passée par ici. Elle avait été surprise en train d'espionner la maisonnée. L'intendant Emilien Sadler a été discuté avec elle, pour savoir ce qu'elle voulait. D'après Lulu L'Ingénue, Lorna aurait essayé d'intégrer leurs rangs mais celle-ci aurait échoué à cause de son œil manquant. Discours justifié par une collègue de mademoiselle L'Ingénue dont je ne connais pas le prénom. Celle-ci a dit que les Lulus n'accepteraient jamais dans leurs rangs une femme non-entière. J'ai senti tout de même un léger malaise lorsque j'ai demandé à parler à parler à Madame ou monsieur Sadler. Tous les deux étaient absents à ce moment et on m'a proposé de revenir plus tard afin de les rencontrer.

J'ai donc remercié les deux jeunes femmes avant de quitter les lieux bien décidé à avoir un peu plus d'informations de la part de monsieur Sadler ou bien de Madame. Mademoiselle L'Ingénue a semblé aussi porté de l'intérêt sur ma quête. Je ne sais pas ce qu'il en est, sait-elle quelque chose dont elle ne peut pas parler ? Je n'en sais rien, mais tout ce que je sais c'est que je ferai tout pour avoir des informations pour retrouver Lorna. Malheureusement, seul je n'arrivais à rien. Après cette visite aux Trésors, j'ai tourné en rond dans mes recherches. J'ai donc décidé d'attendre l'expédition du 76 Sephyr 1330 ApE, avec une équipe nous réussirons sûrement à trouver davantage d'éléments.


III/ Enquête collective au Manoir des Trésors de Lulu.

76 Sephyr 1330 ApE, j'ai retrouvé mes compagnons pour mener l'enquête. Nous nous sommes tout d'abord réuni au cœur de notre refuge, la Caverne pour mettre au point un plan. Afin de correspondre à l'atmosphère des Lulus, nous avons revêtu nos habits de lumière, des grands jours, des grands soirs. Absinthe s'est travesti en charmante Kahlua, Eïdenn a mis une perruque blonde et a pris le surnom de Laura, Calibre a enfilé son plus beau costume et a pris le nom de Stanislas Warwick. N'ayant pas d'idée au moment post-briefing, j'ai décidé d'attendre qu'on me le demande en situation, l'improvisation. Les « femmes » sont passés devant, je les ai suivi de quelques minutes, Calibre à la suite afin que l'on ne nous suspecte pas d'arriver en groupe.

J'ai frappé à la porte du manoir après avoir enfilé mon masque. On a ouvert la porte de la maison et j'ai été accueilli par un homme brun de carrure assez musclée. Sans doute l'intendant Emilien Sadler, je ne sais pas. J'ai joué mon rôle de client et on m'a présenté Lulu L'Ingénue. J'ai payé la pièce d'or pour passer la soirée avec elle. Nous sommes montés à l'étage et nous nous sommes installés sur de confortables fauteuils. On nous a monté du thé et des pâtisseries. Mademoiselle L'Ingénue a reconnu ma voix, j'ai donc ôté mon masque vu qu'elle connaissait déjà mon identité. Nous avons beaucoup discuté, je voulais la mettre en confiance, ne pas être de mauvaise compagnie. Nous avons parlé de mon enquête. Je lui ai dit que j'étais toujours sans nouvelle de mon amie Lorna. L'évocation de celle-ci semblait un peu titiller Alessa -le vrai prénom de Lulu l'Ingénue- qui ne comprenait pas pourquoi je revenais ici alors qu'elle m'avait dit tout ce qu'elle savait à ce propos. J'ai donc continué la discussion autour de sujets plus anodins, la complimentant sur sa compagnie et ses discussions. C'est à ce moment que j'ai entendu Eïdenn dire qu'elle cherchait du Vin de Beetleston grand cru, notre mot de passe.

Au fur et à mesure, j'ai appris de nouvelles choses. Alessa est très reconnaissante et aimante envers Madame et la Maison. Je pense donc qu'elle ne ferait rien pour mettre en péril la quiétude de ces lieux, mais elle m'a avoué que la gérante de la demeure était absente depuis très longtemps et que cela n'avait rien de normal. De l'inquiétude envers sa patronne émanait de ses paroles. J'ose penser qu'elle est sincère et qu'elle m'a révélé tout ce qu'elle savait. Mais pour être sûr de cela, j'ai décidé de devenir son protecteur afin que la confiance s'installe un peu plus et passer du temps avec elle. Peut-être me dévoilera-t-elle davantage si une relation de confiance et de confidences se met en place. Alessa m'a aussi dit que Madame avait été vu à un Hôpital, elle rendait visite ou alors c'était pour des soins, je ne sais pas le nom de l'hôpital. Mais je me souviens qu'avant sa disparition Lorna était très mal au point, malade et son teint cireux et blanc lorsque je l'ai revu me fait penser que sans doute, Madame a accompagné Lorna à cet Hôpital. Je ne sais pas... Pourquoi Lorna demanderait-elle de l'aide à cette femme et non à nous ces amis ?..

Nous sommes montés par la suite sur la terrasse au sommet du manoir pour faire plus ample connaissance Alessa et moi, mais aussi pour détendre un peu l'atmosphère lui offrant pendant quelques minutes l'illusion d'une petite grenouille violette sur le bord de la rembarde, son animal préféré. Sur une terrasse voisine, j'ai vu Calibre en bonne compagnie avec la jeune femme que j'avais rencontré lors de ma pré-enquête, une collègue à Alessa. Nous discutions de tout et de rien avec cette dernière, j'ai joué le gentilhomme prévenant et bienveillant, était-ce un jeu ou ma vraie nature qui prenait le dessus ? Hm. Quoi qu'il en soit, Calibre est passé sur notre terrasse, à ce moment, Eïdenn et Absinthe sont arrivés. J'ai compris qu'ils... Qu'elles ?.. Qu'ils avaient était engagés et qu'ils devaient faire un massage à Calibre. Alessa a regardé ses deux nouvelles camarades de façon suspecte et a commencé à les épier du regard, faisant dos à moi. Je ne sais pas si c'est par simple esprit de concurrence ou alors par perspicacité... Elle m'a demandé mon avis sur le fait que Calibre est le droit à 3 jeunes femmes pour lui. J'ai répondu qu'il s'agissait sans doute de quelqu'un d'important et qu'il devait bien payer. Sur ces mots, Alessa s'est retournée vers moi et m'a répondu que j'étais le seul ayant de l'importance à ses yeux. J'ai souri.

Nous sommes ensuite partis dans la chambre de la demoiselle. Ne voulant pas être de ceux qui bafouent la beauté d'une femme par simple esprit libidineux, j'ai proposé de lui faire un massage. Alessa s'est mise en tenue de nuit et s'est allongée sur son lit. J'ai commencé mon massage et quelques minutes plus tard, elle s'est endormie. J'en ai profité pour m'éclipser et payer de mon argent personnelle mon « protectorat » sur Alessa à Monsieur Emilien. J'ai ensuite quitté les lieux et me suit caché un peu plus loin, attendant la sortie de mes compagnons. Je n'ai pas vu grand chose après cela, restant caché derrière mon rocher. Eïdenn est venue me chercher, j'ai découvert l'intendant Emilien Sadler évanoui ou endormi. Nous l'avons enfermé dans une caisse sur les docks. L'interrogatoire est à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrwënn
Quartier-Maître
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 24
Grade : Eyja - Eïdenn IG

MessageSujet: Re: [RAPPORT DE MISSION] SUR LES PISTES D'UNE ECHARDE.   Lun 20 Mar - 13:40

[Une petite liste a été jointe, d'une écriture inconnue parmis les membres de l'Ordre.]


"Émilien et son frère Cyril, Sahid, Alessa (Ingénue) [Les fidèles de Madame.]
Clinique de Bon-Espoir
Madame s'est déplacée pour Lorna. (inhabituel)"

_________________
Slrp Slrp Slrp ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordre-de-nahar.forumactif.org
Myrwënn
Quartier-Maître
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 24
Grade : Eyja - Eïdenn IG

MessageSujet: Re: [RAPPORT DE MISSION] SUR LES PISTES D'UNE ECHARDE.   Lun 20 Mar - 15:47


Rapport d'enquête du 76 Zephyr 1330 ApE : "Sur les pistes d'une écharde."




Participants :

Oswald Tark, dit "Calibre"
Ignatius Archibald
Absinthe Lindon
Eïdenn Ross


Absinthe -sous le pseudonyme de Kahlua- Et moi même nous sommes préparés pour nous faire passer pour des courtisanes. Avant notre départ, nous avons convenu d'un "mot de passe" en cas de soucis. "Vin de Beetlestone, Grand Cru". Pour ne pas éveiller les soupçons, nous nous sommes séparés. Absinthe et moi-même nous y rendant en premier pour nous faire "recruter".

Nous sommes tombés sur un homme à la carrure musclée, aux cheveux châtains. Il s'est montré plutôt méprisant dans un premier temps, puis très intéressé lorsque nous avons demandé à être recrutés. Icelui se présente comme Émilien Sadler, intendant des "Trésors de Lulu". Après un bref échange, il indique un subordonné, répondant au nom de Sahid. Ils nous escorte au sous-sol pour nous faire subir son entretien d'embauche, vite rejoins par l'intendant.

Sahid a assez vite fait mention de "la borgne". S'en est suivi un échange entre les deux hommes à son sujet. Apparemment elle aurait passé un test d'Émilien, en présence de Madame. Il semblait d'ailleurs déçu de la présence de sa supérieure. Sahid a semblé très surpris que "Madame se soit déplacé en personne pour une boîteuse quand [lui] ne l'a croisée qu'une ou deux fois en un an." L'intendant a mentionné des "soins" pour Lorna, également, Sahid surenchérissant que Madame ne se déplace pas pour rien. D'ailleurs, Émilien semblait avoir peur de sa patronne. Il démontre un goût du pouvoir très prononcé, aux vues de sa réaction lorsque l'autre l'a appelé "Majordome". L'homme de main nous a confié sur le ton de la plaisanterie qu'Émilien est très capricieux.

Nous avons vite rejoins Calibre, qui a fini par neutraliser Émilien dans le but de le faire parler.

_________________
Slrp Slrp Slrp ♥️


Dernière édition par Myrwënn le Ven 24 Mar - 15:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordre-de-nahar.forumactif.org
Oswald Calibre Tark
Camarade
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 17/01/2017
Age : 27

MessageSujet: Re: [RAPPORT DE MISSION] SUR LES PISTES D'UNE ECHARDE.   Ven 24 Mar - 12:49

Rapport d'enquête du 79 Zephyr 1330 ApE : "Sur les pistes d'une écharde."





Participants :

Oswald Tark, dit "Calibre"


L'interrogatoire d'Emilien Sädler c'est bien déroulé. Ses réponses ont confirmé la présence de Lorna à la clinique privée de la Douce Espérance, situé au nord du Marais d'Anathema.

La clinique est tenue par un certains docteur Wolfram Sievers, un ami proche de Madame, qui d'ailleurs, selon notre source, y passe souvent pour gérer ses affaires, et y serai actuellement.

Je recommande la plus grande prudence autours de cet endroit, avec au préalable une reconnaissance discrète du lieu pour établir ou non la présence des deux objectifs: Madame et Lorna.

Quant à Emilien Sädler, j'ai pris soin de l'expédier à Rata Sum, ce qui nous laisse environs quelques jours tout au plus pour effectuer une opération sans se soucier d'une nuisance de sa part.

Calibre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrwënn
Quartier-Maître
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 24
Grade : Eyja - Eïdenn IG

MessageSujet: Re: [RAPPORT DE MISSION] SUR LES PISTES D'UNE ECHARDE.   Mer 3 Mai - 17:51


[Une écriture approximative, en bâton, pas assurée, que l'on reconnaîtrait entre mille. La norne du groupe a bien décidé de vous écorcher la rétine de nouveau]


On aient partient cherché la violètte. La bleu. Lorna koi. Vu con étaient plain, on ses séparéent en 2 group. Callibre prenai les fragil avec lui, et la Cornu, Le Crétin des Cimes, le Barbue et moi on devaient foutre la merde pour atiré les guardes. On ses faient chier pour kedal parsse kon ses tous fai niker comme des bleu.

On ses révéyé dans une sale toute ronde avec des mirroire partou. Yavé des enculé d'ombr partou quan on regardé le cul sur la chaise. Les enculé d'ombr fesaient explosé les mirroires et yen avaient d'otre qui nous donnai des indisses. On a mi la lumierre sur la chaise et le bigleu et moi on ses révéyé dans un souterin. Parsse qu'en faite on pionssait au débu

On a croiséent une vioque ki senté le caribou, elle nou a aidée à sortire du labirinte. Les otres piossaient sur la route. A la faim, on a trouvéent la Cornu avec une pate en moin. La Gueuz la soignéent avec un kit deCallibre, pis on a du courrire parsse que la connasse de maque makerel nou poursuivé. Sa présensse nou a fai jerber.

Apré on aient tonbé sur un laboratoir ou yavé des piçeuze coupéent en p'tit bout. On a avanssé pis on a du niker un élémentèr plain de ptite couilles mutante ki nou on chatouyé come des enculé dan un brui de prout. On a chopé la bleu, et on ses baré. Yavé une saloperi de bébète qua voulu nou later la gueule à la fin pi on est sorti.

_________________
Slrp Slrp Slrp ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ordre-de-nahar.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RAPPORT DE MISSION] SUR LES PISTES D'UNE ECHARDE.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RAPPORT DE MISSION] SUR LES PISTES D'UNE ECHARDE.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
. :: RP :: Rapports de Missions.-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: